Humanitaire: 430,7 millions de dollars pour sortir la Centrafrique de l’extrême vulnérabilité

Home / Special Reports / Human rights violations / Humanitaire: 430,7 millions de dollars pour sortir la Centrafrique de l’extrême vulnérabilité

Les donateurs internationaux ont promis 430,7 millions de dollars américains pour soutenir les actions humanitaires en Centrafrique. L’annonce a été faite le 7 janvier 2019, par la coordonnatrice des affaires humanitaires pour la Centrafrique, Najat Rochdi, lors du lancement conjoint du Plan de réponse humanitaire (PRH) 2019 avec le gouvernement à Bangui.

Le gouvernement centrafricain représenté par la ministre des actions humanitaires, Virginie Mbaïkoua, et la coordination des affaires humanitaires, représentée par Najat Rochdi, ont conjointement lancé le Plan de réponse humanitaire 2019. L’occasion pour ces personnalités d’annoncer le financement de ce plan de réponse.

« En 2019, nous ne pourrons nous contenter de maintenir nos efforts, nous devrons les intensifier si nous voulons éviter le pire. C’est pour cela que j’en appelle à votre générosité afin de mobiliser 430,7 millions de dollars, qui nous permettra d’atteindre 1,7 million de personnes en extreme vulnérabilité », a déclaré Najat Rochdi, Coordonnatrice des affaires humanitaires pour la Centrafrique.

Axé sur trois objectifs stratégiques, ce plan de réponse humanitaire vise à sauver de vies, à renforcer la protection des populations affectées et à préserver la dignité humaine tout en favorisant l’accès aux services essentiels en Centrafrique.

« Notre stratégie de réponse est articulée autour de 3 piliers: une priorisation des besoins qui comprend une analyse détaillée de la sévérité des besoins aussi sectoriels que intersectoriels; une amélioration de la qualité de la réponse et des réponses intégrées, et une décentralisation et proximité accrue des acteurs auprès de ceux qui en ont le plus besoin », a-t-elle renchérit.

La République centrafricaine continue de traverser une crise humanitaire complexe et profonde. Selon le Bureau de la Coordination des affaires humanitaires (OCHA), un Centrafricain sur quatre est soit déplacé interne soit réfugié.

A en croire OCHA, le nombre de personnes ayant besoin d’aide et de protection est passé de 2,5 millions à 2,9 millions, dont 1,9 million ont besoin d’une assistance aiguë et immédiate, soit une augmentation de 16% par rapport à l’année 2018. Avec l’engagement technique et financier de la communauté internationale à l’action humanitaire dans le pays, le gouvernement centrafricain s’en réjouit et appelle à accroître les efforts.

« Le gouvernement compte beaucoup sur le soutien de toutes les parties prenantes notamment les bailleurs, les agences du système des Nations Unies, les ONGs internationales et nationales pour continuer à venir en aide aux compatriotes en détresse. Certes, beaucoup a été fa it et beaucoup reste à faire. C’est au nom des milliers des victimes innocentes de cette crise que j’exhorte la communauté internationale à maintenir et à accroître son engagement auprès de la République centrafricaine », a déclaré Virigine Mbaïkoua, ministre centrafricaine de l’action humanitaire.

En 2018, l’OCHA a indiqué que 253,9 millions de dollars américains ont été mobilisés pour aider plus de 900 000 personnes dans le cadre du Plan de réponse humanitaire.

Eric Ngaba
Eric Ngaba
Freelance Journalist in Central African Republic.

Leave a Comment